∆BOUT


Valeria Pacchiani  Scénographe

CURRICULUM VITAE_VALERIA PACCHIANI_2018

linburybw

—“In short, landscape is the link between our outer and inner selves.” ( Bill Viola)———

Vraie passion la scénographie, point de convergence de la photo, la matière et le jeu, une suite logique d’un parcours personnel et de recherche autour de la nécessité du théâtre. 

En 2008, avec un Master en Relations Internationale de l’Institut des Hautes Études Internationales et de Développement, je poursuis ma voie professionnelle vers le métier de comédienne puis dans la scénographie, convaincue que c’est à travers la forme théâtrale que l’on change l’état des choses, dans une forme plus intimiste.

Après mes premières scénographies dans l’arc lémanique, j’entreprends un Master en scénographie à la Royal Welsh College of Music and Drama à Cardiff au Pays de Galles avec la création d’une dizaine de projets et la rédaction d’un mémoire questionnant la relation de l’homme et la matière environnante dans nos sociétés modernes. 

Je reçois le Prix May Edwards pour le travail accompli durant cette année de Master et je suis sélectionnée au Linbury Prize parmi onze finalistes du Royaume-Uni où j’expose mon projet scénographique au National Theatre de Londres. 

Dans le domaine de l’opéra dans lequel je souhaiterais travailler, j’obtiens une bourse pour assister la production “Meistersinger von Nürnberg” à la Royal Opera House de Londres aux côtés de la scénographe Mia Stensgaard et du metteur en scène Kasper Holten et j’anime des ateliers de scénographie au Grand Théâtre de Genève pour des classes scolaires.

Les créations scénographiques 2018:

Concerts théâtralisés de ZikiZik, île Mazik de Suzanne Forsell mis en scène par Chine Curchod, Automne de Julien Mages par Jean-Yves Ruf au théâtre du Grütli (Genève), Les Tambours dans la nuit de Brecht par Tibor Ockenfels au Clochard Céleste à Lyon, Ouverture nocturne écrit et mis en scène par Lucile Carré au Théâtre du Loup (Genève) , et prochainement, Cendrillon de Pommerat mis en scène par Julien George au Château de Duillier (Nyon) et la première partie du théâtre du Poche,  ENSEMBLE,  avec les metteur(e)s en scène Manon Krütli, Jean-Daniel Piguet et Lucile Carré.